Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

jeudi 26 juin 2003

VIVE LA PUB

Le net a fait naître un nouveau concept de pub. S'affranchissant des coûts exorbitants des diffusions télé ou sur grand écran, les marques économisant des millions de dollars grace à la gratuité de la diffusion sur la toile se permettent de réinvestir ces billets dans la qualité du programme proposé. Voilà donc que la pub se fait intelligente et cesse de nous faire de la réclame en nous offrant désormais des courts-métrages de très haute qualité, dotés de budgets archi confortables, de stars et de réalisateurs au top.

Le meilleur exemple et surtout le précurseur est BMW qui s'est entouré pour son projet "THE HIRE" du gratin hollywoodien; attention ça déchire : à la production on trouve David Fincher pour la saison 1 et Tony et Ridley Scott pour la saison 2. à la réalisation : John Frankenheimer, Ang Lee, Guy Ritchie, John Woo, Tony Scott et quelques jeunots dont le surdoué Alejandro González Iñárritu...rien que ça. Si vous n'aviez pas déjà eu vent de ces petites perles, ruez vous sur le site et télechargez moi tout ça ( les 56k pleureront leur mère et iront vite prendre un forfait Adsl ).

Je vous conseille aussi une visite chez Budweiser avec le très drôle " The Best Man".

un tel niveau de qualité offre aujourd'hui cette interrogation: est-ce du cinéma utilisant le concept du placement produit ou bien est-ce de la pub utilisant le cinéma comme une marque de luxe ?