Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

jeudi 6 novembre 2003

AN ALAN SMITHEE FILM- suite-

Je devais aller sur Paris ce week-end terminer le montage du film mais impossible de trouver un banc de montage Avid gratos. Faire un film quand tu n’as pas de budget relève de l’exploit. Tu passes ta vie à chiner, à tenter de convaincre les gens du bien fondé de ta démarche, à tenter de les faire adhérer à ton projet. Finalement, la recherche de financement d’un film est 100 fois plus épuisante mentalement que tout le reste.
Je maudis des milliards de fois par jour le CNC et les conseils régionaux de France qui ne financent que des films dramatiques chiants ou des courts à caractères sociaux de mes deux et qui t’envoient bouler dès que tu présentes une comédie ou un film fantastique. Pour eux chaque film doit avoir un message soi disant « fort ». Les trucs qui marchent bien sont : l’enfance, le racisme, la banlieue, les femmes, l’amour, l’exclusion…
Ils ne savent pas ce qu’est un film sans prétentions, un film que le spectateur prend plaisir à voir sans se faire chier, la notion d’entertainment leur est totalement inconnue.
Spielberg serait OS chez Renault si il avait été français et avait tenté de présenter ses premiers scénarii au CNC. Je mets ma main à couper que le script des Dents de la mer aurait été boulé sans ménagement aucun, le jury aurait considéré que tout cela était futile, ridicule et sans message particulier. Il aurait fallu que le requin soit chômeur et qu’il bouffe un flic alcoolique qui bat sa femme dans une banlieue grise. Pour choper le requin, on aurait fait appel à des jeunes des cités qui seraient partis sur un bateau tenu par un vieux marin qui vient de perdre l’amour de sa vie morte suite à un avortement raté.
En attendant avec toutes ses conneries, le budget du film a plafonné à 85.000 francs et nous avons actuellement dépensé plus de 110.000 francs et il reste encore le mixage, l'étalonnage, le tirage de la copie. Dépassements qui plombent la boite de production et à l’avenir mon porte monnaie, mais pire que tout alors que le film pourrait déjà être prêt et diffusé en festival…j’attends.