Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

dimanche 11 janvier 2004

LE SMITITIVI

Semaine du 10 au 16 janvier 2004

Retour du Smititivi sous vos applaudissements. n'oubliez pas que désormais le titre est en lien vers la bande-annonce ( en lecture à 300 kps par défaut, paramètre modifiable sur la fenètre du lecteur).
Attention, il y a parfois une bande annonce d'un film qui va sortir avant le lancement de la bande annonce voulue, ne vous méprenez pas en vous disant que je me suis planté de lien.

ALI – lundi 12, 21h00- Canal +
Où l’on retrouve Michael Mann, certainement un des plus grands réalisateur en exercice à Hollywood. Bio éclairée et éclairante sur le parcours atypique d’un des plus grands boxeur de l’histoire. Ali était un personnage virevoltant avec une grande gueule mais une grande gueule qui agissait et combattait même en dehors du ring. Will Smith étonnamment convaincant et quasi méconnaissable tient le choc durant 2h30 de pur cinéma jusqu’au flamboyant final de Kinshasa.
VO obligatoire.

Urban Legend – lundi 12, 22h40- M6
Ok , c’est du sous Scream, ok c’est plein d’ados concons, ok, le film ne tient pas longtemps la route mais si je le sélectionne, c’est seulement pour la séquence d’ouverture. Juste ces 10 premières minutes dans la station service. 10 minutes qui vont vous rappeler ces histoires de tueurs maniaques qu’on se racontait tout gamin la nuit sous la tente, ces histoires effrayantes qui faisaient rire l’assemblée mais qui une fois seuls, nous empêchaient d’aller pisser dans la forêt a coté.
Le reste du film c’est de la routine mais les films d’horreurs cons me reposent l’esprit.

Body Double – mardi 13, 23h10- France 2
Du pur Brian de Palma. Un scénario hitchcockien alambiqué, des faux semblants et du suspense. Polar succulent avec son héros claustrophobe et timide incapable de jouer un vampire de série B dans un cercueil sans étouffer. Un parfait anti héros qui acteur au chômage va devenir voyeur dans une villa de rêve des collines d’Hollywood.
Le film assez connoté années 80 vous offrira une sublime Deborah Shelton, créature de soap à la choucroute laquée, une Melanie Griffith au naturel avant ravalement de façade et lèvres au collagène, une apparition de Frankie Goes to Hollywood nous interprétant le désormais célèbre Relax et une très caricaturale plongée dans les milieux de la vidéo porno.
Pour les plus cinéphiles, notez la très brève apparition de Barbara Crampton (je vous laisse chercher), cette fameuse blondinette qui subissait un cunnilingus par une tête tranchée dans le très gore Re-animator.
Bref, voilà un polar sympa comme tout.

Bob Kennedy – mercredi 14, 20h45 – Arte
Un doc sur le frangin de l’autre. Sûrement passionnant.

Voyage au bout de l’enfer (VO) – jeudi 15, 20h45- Arte
Michael Cimino, Robert de Niro, Christopher Walken, Meryl Streep, John Savage… n’en jetez plus, la cour est pleine. Un pur chef d’œuvre.

LE NANAR DE LA SEMAINE :

GI Jane / A armes égales- dimanche 11, 20h50- TF1
Où l’on retrouve le pourtant très bon Ridley Scott qui à nouveau se fourvoie dans une bouse infecte glorifiant les GI’s américains.
Pourtant anglais, Ridley se fait plus royaliste que le roi et nous offre le spectacle affligeant de Demi Moore la boule à z, tee shirt kaki moulant se roulant dans la boue dès qu’elle peut pour prouver qu’une femme peut aussi devenir une machine américaine à tuer des méchants arabes.
La Demi prend son rôle très à cœur, prend des tronches de circonstances, fait des pompes, court dans l’eau, et ravale son orgueil sous les brimades et insultes de son vachard d’instructeur. Au bout d’une bonne heure, une paire de couilles grosse comme le Texas a poussé dans le treillis de la demoiselle et tout est parfait car elle va pouvoir aller les montrer aux méchants Libyens qui font rien qu’a embèter les ricains.
Tiens, ma paire de couilles sur ton nez, ça te fait des lunettes, rajoute deux trois coups de M16 et paf, niqués les méchants arabes.
C’est beau l’armée US, plus ton cerveau rétrécit, plus tes couilles grossissent. Le cortex descend dans les gonades et là tu es prêt pour être un soldat de la paix dans le monde.
Finalement d’après l’armée US, la paix sur terre se fera grâce aux couilles et pas au cerveau…permettez moi d’être sceptique là.