Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

samedi 19 juin 2004

SCREEN TITLES



Y'a un truc que j'aime particulièrement au cinéma, ce sont les génériques. Le générique est un moment magique où s'entremêlent musiques, images et graphismes faisant de certains d'entre eux des oeuvres à part entière (les génériques de Saul Bass notamment).
Je suis un inconditionnel du beau générique, un générique qui me laisse sur le cul, ça me met dans tous mes états pour le reste du film.
Et là, je viens de tomber sur un site hallucinant dont le sûrement très cinéphile auteur, fait une capture d’image du titre de chaque film qu’il visionne. Un truc de dingue pour lequel je me lève et applaudis : Shill’s Video Movie Title Screens Page.