Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://draft.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

samedi 6 novembre 2004

LE SMITITIVI

A weekly selection by Alan Smithee

Semaine du 6 au 12 novembre 2004

Casino– dimanche 7, 22h35- TF1
Hélas ça passe sur TF1,mais un tel Scorsese ça ne peux pas être éliminé du Smititivi même si TF1 va le charcuter avec de la pub, niquer le générique de fin et peut-être même le Pan & Scanner ( en 2eme partie de soirée , on devrait éviter cet affront… normalement ). En tout cas Casino est comme « les Affranchis » un chef d’œuvre de Scorsese qui n’est jamais aussi bon que lorsqu’il dépeint les milieux de la pègre. Casino c’est un film lumineux, hargneux, inspiré, porté par une mise en scène flamboyante. Un pur panard.

La Poursuite Impitoyable (vo) – dimanche 7, 0h20- France 3
Depuis que je fais le Smitivi, j’ai l’impression d’avoir chroniqué ce film 50 fois car il passe au moins deux fois par an, alors par flemme, je balance la critique de la dernière fois et hop, c’est l’avantage des archives :
Le grand Arthur Penn (Little Big Man) signe ici un brûlot cinglant. Cette chasse à l’homme dans un Texas facho montre hélas que l’état de Mr Georges Bush n’a pas beaucoup changé de mentalité depuis 1966. Ajoutons Brando+Redford+ Jane Fonda+ Robert Duvall = du casting qualité garantie.

Johnny s’en va t’en guerre (vo) –mercredi 10, 22h45- Arte
Attention inratable, cette perle ne passe jamais à la télé alors chopez le sans hésiter.
Brûlot anti guerre où un homme déchiqueté dans les tranchées se retrouve dans un lit d’hôpital sans jambes, ni bras, sans bouche, ni yeux, seul son cerveau fonctionne parfaitement ce qui hélas lui permet de prendre conscience de son état de légume.
Un film terrifiant ou du moins terriblement marquant.

Fahrenheit 451 (vo) – jeudi 11, 20h45- Arte
De la SF made in Truffaut pour adapter l’excellent livre de Ray Bradbury où les hommes vivent dans une société dictatoriale qui bannit les livres. L’imagerie parait aujourd’hui plutôt kitsch par moments mais Truffaut réussit parfaitement à créer un univers déshumanisé suffisamment angoissant tant certains points trouvent un écho dans nos sociétés actuelles.
Un ovni à découvrir.