Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

jeudi 4 novembre 2004

TORTURE CHINOISE

Vivre dans notre appartement est devenu un supplice, il ne se passe pas un jour ou une nuit sans que quelqu’un de l’immeuble décide de mettre sa cape de supercassecouilles.

La journée est bercée sans cesse par des interminables travaux, l’appartement de 60m2 au dessus de nous doit ressembler à Versailles car ils ont dû poncer 25 parquets, planter 8500 clous, scier 28 km de plomberie (nous offrant un joli dégât des eaux dans nos chiottes), et déplacer (leur grande spécialité) 46534 fois leurs meubles, de préférence le soir c’est bien mieux.

Le soir c’est chouette aussi car ils invitent tous leur amis à venir voir comme leur Versailles est joli ce qui entraîne des scènes d’allégresse se déroulant juste au dessus de la chambre de pti’bonhomme lui offrant une capacité d’endormissement proche du zéro, ce qui est très sain pour un enfant de 6 ans.

Cependant parfois, l’occupante du dessus sort et c’est bien pire car son retour te chope en plein sommeil vers les 2 plombes du mat lorsqu’elle monte l’escalier pachydermiquement puis allume sa radio ou télé bien fort tout en faisant claquer ses talons sur son stratifié de merde.

Quant à nos étudiants du coté, l’un d’eux doit être Peter Parker car il vit en permanence sur notre mur mitoyen. C’est hallucinant le temps qu’il passe à frotter, escalader, gratouiller ce mur donnant l’impression que des souris se baladent dans les plinthes de notre chambre.
Soit il a tissé sa toile sur ce mur pour y dormir, soit il le transforme en chapelle Sixtine et bosse toute la nuit sur son œuvre, je sais pas mais y’a un truc pas normal à coté.

Il y a aussi plein d’autres phénomènes hilarants dans cet immeuble comme la porte du bas qui s’ouvre et se ferme 850 fois par jour dont 40% la nuit ce qui est statistiquement improbable dans la mesure où il n’y a que 8 logements dans cette copropriété.

Ah, j’allais oublier je donne une mention spéciale à l’enfoiré qui nous a ruiné notre bonne grasse mat du 1er novembre en déboulant faire des travaux dans un des apparts à 7h30 du matin, mais bon, c’est pas très grave, on s’en remettra, ceux du dessus nous niquent tous les dimanche matin depuis août

C’est étonnant ce que peut provoquer la privation de sommeil, ça coupe l’appétit, ça casse le moral, ça tue la libido (vachement mieux que le bromure dis donc) et surtout ça donne des envies de meurtres.