Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

vendredi 24 décembre 2004

MENU


Sans être devin, voici 24h avant mon menu de demain soir :

1-Huîtres énormes
Il faut comprendre que l’huître est un met raffiné à condition qu’on ne choisisse pas le format XXL du coquillage qui offre alors au dégustateur un glaviot gigantesque rendant la déglutition plus que périlleuse. Vomir sa grosse huître sur la table ne se faisant pas, tu avales donc ton gros blob comme une actrice de porn avalerait ….

2- Foie Gras
Homemade hélas. Le foie gras est aussi un met raffiné à condition que la cuisinière ait quelque notions de cuisson. Avaler le foie d’un canard avec des alvéoles sanguinolentes transforme le paradis de la cuisine Gasconne en cauchemar indicible. Lovecraft lui même n’aurait même pas pu imaginer la sourde angoisse qui te saisis lorsque ton assiette se voit garnie d’une tranche de Canigou de la taille d’une cote de bœuf.

3- Saumon Fumé
Ouf, peu de chance d’erreur sauf si acheté chez Lidl. Généralement c’est là que je me venge et me remplis la panse afin d’avoir des arguments valables pour minimiser la suite des événements. « Non non, merci, j’ai repris 3 fois du saumon tout à l’heure, je suis calé là ! »

4- Chapon farci, pommes aux airelles, purées de céleri et carotte
Le chapon peut être un met raffiné à condition que la cuisinière ait quelques notions de cuisson (je l’ai pas déjà dit ça ?). Manger un coq castré sec comme une pucelle, c’est à te dégoûter de la volaille. Quant aux pommes fruits chaudes fourrées avec une confiture d’airelle au taux d’acidité proche d’une batterie de Clio, elles t’offrent un bon moyen de vérifier le lendemain si ton transit intestinal se porte bien.
Les surgelés Picard viennent dire bonjour en la présence des purées qui sans être très sexy te permettent néanmoins de colmater ton estomac rempli du 34eme verre de pif que tu viens de boire afin d’affronter le supplice qui t’es offert depuis une heure.

5- Plateau de fromage
RAS, faudrait vraiment être buse pou rater un plateau de fromage.

6- Bûche de noël
Achetée chez un très mauvais pâtissier qui semble confondre grammes et kilogrammes tant le beurre et le chocolat sont d’une présence inacceptable. Soit ce pâtissier est analphabète, soit il est allemand car je ne vois pas comment on peut foirer aussi bien un truc pareil.

7- un café ? Non merci, c’est gentil on va rentrer là.