Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

dimanche 5 décembre 2004

UN JOUR VOUS OUBLIEREZ VOTRE TETE, MR DUSSE



Le fait divers hallucinant du jour :
Des gendarmes ont perdu des explosifs lors d’un exercice à Roissy (lire l’article).
Le comble, c’est que ce pain de plastic est parti dans un des 80 avions qui stationnaient dans la zone où se déroulait l’exercice et qu’à ce jour il n’a pas été retrouvé.
Les 80 avions avisés du passager clandestin potentiel vont donc avoir le droit à une fouille poussée, on peut d’ores et déjà imaginer le bordel sur les tarmacs.
Nous pouvons donc faire le constat suivant :
Les gendarmes de la zone douane de Roissy sont aussi vigilants qu’un grabataire en maison de retraite et leurs chiens ne trouveraient même pas un Burkinabais au milieu d’un groupe de skinheads.
Prenons l’avion tranquille, quand ce ne sont pas des terroristes barbus qui volent avec du plastic dans leurs semelles de chaussures, ce sont les gendarmes eux-mêmes qui se chargent de faire pénétrer un agent déflagrant dans votre soute.