Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

jeudi 12 mai 2005

TROLL



Comme j’aime bien les sujets qui fâchent et bien nous allons parler de ce fameux lundi de pentecôte qui échauffe l’esprit des français à l’heure actuelle.

Nul doute qu’avant toute chose, Raffarin remporte haut la main la palme de la loi la plus impopulaire de la décennie. Vu que ce n’est pas sa première connerie, je pense qu’il restera comme le 1er ministre aux décisions les plus absurdes de la 5ème république faisant de lui l’empereur de l’idée lumineuse moisie.

Avouons que l’idée fabuleuse d’envoyer les salariés travailler pour des prunes (nèfles, beurre, cacahuètes) afin de verser le fruit (prunes…fruit…c’est bien fait ce blog quand même) de leur labeur aux petits vieux avait de quoi séduire le Medef et toute la clique des énarques mais c’était sans compter sur l’irréductible gaulois qu’est le Français.

Le problème n’est pas tant d’ôter un jour férié au fier salarié mais plutôt de lui faire comprendre « pour qui, pourquoi ». Or malgré la campagne onéreuse du gouvernement qui aurait pu servir à payer 3 ans de massages thaïlandais dans les maisons de retraites, rien n’y fait, le Français reste sceptique et retors.
En effet, qui peut croire que grâce à ces 7 heures solidaires les viocs vont voir le pâté de foie se transformer en foie gras et les charentaises en John Lobb. L’état se prendrait-il pour David Copperfield ?
Quoique. Par ce tour de passe- passe, la France d’ordinaire si tranquille en ce lundi férié va se transformer en un boxon considérable, un chaos indescriptible.

« Bonjour, je voudrais une Pizza reine svp »
« Ok mais elle sera froide car le pizzaïolo fait grève et moi je sais pas me servir du four »
« Oh et puis faudra venir la chercher au comptoir car la serveuse n’est pas là non plus »
« Et l’addition elle fera grève aussi ? »
« Il est pas content le monsieur ? »
« Si, si, il se dit juste qu’il aurait mieux fait de faire grève aussi car il a mis deux heures pour venir alors… »
« Bon alors il la veut sa Reine ? »
« Non laissez tomber, juste un café »
« Aaah, ça va pas être possible car…. » Etc…
Bref, sans faire mon Paco Rabane de comptoir, je prédis un beau Bronx dans notre hexagone.

Et puis, il a pensé aux producteurs de veau notre Raffarin ? C’est pas équitable ça mon Jean- Pierre, les producteurs d’agneaux se sont fait des burnes en or lors du week-end Pascal alors que nos pauvres producteurs de veaux de la pentecôte amoureusement élevés (les veaux, pas les producteurs….roooh vous suivez pas) à grands coups d’antibiotiques et d’habitude dévorés lors du repas du lundi midi, ils vont en faire quoi nos producteurs de leurs bovins ? Des sapins de noël ? Non mais tout de même, quel manque de respect face à une tradition carnassière mercantile de bon aloi.
Bon, les producteurs de veaux, je vous ai défendu, alors pour les 50 kilos de jarret, ça sera comme convenu à 10 h chez Maurice devant un petit blanc. Merci.

Je m'abstiendrais cependant de parler de la religion et du symbole que représente ce jour pour ne pas fâcher les plus croyants d’entre vous car chacun sait que Dieu n’existe pas.

Ne terminons pas sans humour, car jusqu’ici on s’est fait chier, avec la bonne blague de Coppé qui nous annonce que ceux qui ne viendront pas bosser lundi ne seront pas payés.
Rassure toi, Jean- François, ceux qui viendront ne le seront pas non plus.

L’année prochaine vous travaillerez le 15 août, y’a les dorures de l’assemblée à restaurer.