Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

jeudi 5 mai 2005

TWIST



L’autre jour avec des amis alors que quelques verres nous avaient fait dériver vers des discussions salaces qui par ailleurs sont de très bonnes discussions, j’ai lancé un sujet profond (nous avons souvent des sujets profonds avec mes amis) : « et si un homme pouvait devenir une femme pendant 24 h ».

En réalité, mon truc à moi ça serait de pouvoir être une femme 24 heures rien que pour pouvoir connaître l’orgasme féminin. En effet, il est de notoriété publique que celui-ci est incomparable au notre.
Donc imaginons que ça arrive, je me transformerais immédiatement en méga goulue qui sauterait sur le premier venu histoire de pouvoir me faire le maximum de mecs dans les 24 heures et de grimper au plafond moult fois. Ben oui quoi, 24h c’est pas long et si on enlève les repas et un peu de sommeil, ça fait plus bézef pour tringler un max.

Bon, ça c’est sur le papier car finalement viennent se poser plusieurs problèmes :

1- se transformer en femme 24h et conserver son esprit de mec :

Parfait sur le principe car une fois redevenu homme je conserverais le souvenir de l’expérience.
Le problème c’est que dès transformé, j’aurais tout de suite envie de baiser comme un tordu. La découverte de mes seins ferait que je ne pourrais m’empêcher de les toucher tout le temps puis une fois la culotte baissée, il serait inévitable que je tente une masturbation intense agrémentée d’objets divers pour voir la capacité de plaisir de l’organe féminin ;un vrai porno quoi !
La phase drague serait catastrophique car ayant un esprit de mec, je draguerais les mecs comme un mec ce qui n’attirerait que des gros lourds content de tomber sur une cochonne comme moi. Du coup, je ne connaîtrais l’amour au féminin qu’avec des minables qui ne me feraient pas grimper au plafond une seconde.
Et puis de toute façon ayant un esprit de mec dans un corps de femme, je ne pourrais éprouver l’envie de me taper un mec puisque je suis hétéro. Donc c’est foireux comme plan.

24 heures à me toucher les seins et m’introduire des bananes, bof !

2- se transformer en femme 24h et prendre un esprit de femme:

Dès le départ, on pourra regretter de ne conserver aucun souvenir de l’expérience une fois redevenu homme, ce qui il faut l’avouer est con.
Ensuite, ça devient un vrai bordel. Il faudra pour connaître l’orgasme que je trouve un mec qui me plaise ce qui en 24 h n’est finalement pas si facile.
Et puis si ça se trouve, j’aurais mal à la tête ou bien pire (comme le faisait remarquer un ami), le con de génie qui m’aura transformé en femme aura merdé et me fera tomber la semaine de mes règles. Me voilà donc obligé d’aller acheter des tampons chez Monoprix au lieu de me faire secouer par un bellâtre, ça fait chier quand même.
Pour peu que j’arrive à trouver un mec potable et que j’accepte de coucher avec lui, si ça se trouve le vilain voudra me sodomiser et je ne sais même pas si je vais aimer ça car je ne suis cette fille que depuis quelques heures ; et puis d’abord certainement pas le premier soir jeune homme, je ne vous connais même pas.

Donc encore un plan foireux, c’est un coup à se réveiller redevenu homme et découvrir des sacs Pimkie dans le salon.

Finalement, c’est un truc complètement con mais si c’était réalisable, chaque sexe se comprendrait tellement mieux après.