Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

vendredi 24 juin 2005

LA GRANDE LESSIVE



Alors que l'on pensait Nicolas Sarkozy d'origine Hongroise, voilà que depuis quelques semaines ce dernier se révèle être en réalité une femme de ménage Portugaise.
Nicolas Da Silva vient de découvrir un nouveau dada : le nettoyage.

Ne supportant plus que Cecilia laisse traîner ses culottes et ses chaussettes sur le canapé du salon, Nicolas a piqué sa colère et a lancé un cleanage intégral du foyer, récurant hystériquement le moindre recoin pour éliminer toute trace étrangère.
C'en était trop pour la belle qui fit sa valise, délaissant ainsi son compagnon ébahi en tablier et gants Mapa.

La crise ménagère ne faisant qu'empirer, c'est sur une cité de cailleras qui craignent leur race de leur mère que le petit Nicolas a jeté son dévolu afin d'assouvir sa monomanie.
« Ce sera propre des caves au dernier étage » se dit-il en se lançant dans une opération ménagère comme la France n'en avait pas vue depuis la rafle du Vel d'Hiv. Balais, gratounettes, Bissel, aspiruche, Javel, et armées d'enzymes gloutons seront mobilisés afin de faire briller ce bel exemple d'architecture post moderne et lui redonner son cachet d'antan.

Comme chacun le sait, un toc ne se guérit pas du jour au lendemain alors notre Nicolas Goncalves décide de s'attaquer à plus gros, persuadé que de la crasse se cache entre les orteils de la magistrature. Un défi incroyable que celui de nettoyer les saletés que laissent les magistrats partout après leurs jugements. Canettes de coca, boites de pizzas, paquets de feuilles OCB, pelures d'oignons et tueurs récidivistes.

Une tache d'une belle ampleur alors félicitons Nicolas Bacalao pour cette ardeur désinfectante car, vrai, pouah, la France ça pue, c'est tout sale.
La classe politique, elle, est toute propre alors Nicolas Domingos do Bahia Selecao Velocidad , il aimerait bien que tout le monde sente le savon Lux Beauté comme lui.

Méfiance tout de même car en 2007, une femme de ménage à l'Élysée, ça fera pas bon genre d'autant que les dorures ça n'aime pas le tampon Jex.


Edit : Je viens de découvir un post jumeau chez Torpedo. Je vous jure, j'ai pas copié Monsieur.