Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

mardi 8 novembre 2005

REFLEXION ET REVOLUTION NE RIMENT PAS



A Nantes hier soir, les gars de la cité du Breil-Malville ont décidés de se la jouer Gangstas et de suivre leurs collègues de la région Parisienne.
Comme je traverse cette cité tous les jours, j'ai pu apercevoir ce matin le résultat de leurs actes révolutionnaires.
- Deux voitures brûlées : une R5 et une Nevada, un choix de luxe soit dit en passant et certainement les véhicules de collection de milliardaires vivant incognito dans la cité du Breil.
- Un gros container bleu pour collecte de papiers, qui tout fondu, ressemblait à une montre molle de Dali.
- Et une maternelle incendiée. Cette dernière cible faisant inévitablement preuve d'une intelligence suprême ayant commandité l'action punitive. Tout le monde le sait, les pitits enfants sont des sales cons au même titre que ces enculés de leurs races que sont les keufs.

Mais tenez vous bien, savez vous ce qu'il y a au beau milieu de tout ça ? Et quand je dis au milieu, c'est vraiment au milieu. Hein ? Non, vous ne savez pas ?
Et bien je vais vous apprendre que dans la cité du Breil Malville trône un superbe bâtiment étatique qui affiche son nom avec des lettres dorées, fièrement dressé devant l'insurrection, contemplant le petit peuple se trouve : Le Ministère des Affaires Etrangères.
Et si vous faites quelques pas, vous vous retrouvez cette fois devant une antenne du Trésor Public.
Voilà de superbes cibles pour cocktail Molotov, caillassages, et autres dégradations mais étonnamment, rien, nada...pas un pet de cheval sur ces deux représentants de la république Française si durement critiquée par ces mutins.

Voilà donc une belle preuve d'un manque de discernement révolutionnaire. Faut vraiment tout leur apprendre à ces jeunes.
M'est avis que si le Che vous regarde, il doit vous prendre pour des baltringues.