Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

mardi 16 mai 2006

J'EMMERDE L'AFFAIRE CLEARSTREAM



Bon , vous avez pu le constater, il y a une légère baisse d'activité sur ce blog. Ceci est partie dû à mon nouveau travail qui n'a rien à voir avec l'ancien mais dont je ne vous dirais rien non plus, vous n'avez pas besoin de savoir ce que je fais bande de curieux.
Toujours est-il que cette nouvelle activité me prends pas mal de temps et que le temps du rodage, je blogue un peu moins mais rassurez vous ça va revenir; d'ailleurs je constate que je ne suis pas le seul.

De plus, je me barre jeudi au festival de Cannes afin d'aller faire le cake sur la Croisette mais surtout pour faire un peu de business au Short Film Corner et tenter de refourguer "Whodunit" dans les pattes d'un acheteur.
Comme mon co-réal et moi sommes très Hype, nous partons les bras chargés de 2500 Flyers 10x10 couchés brillants et quelques centaines de badges très fashion qui iront très bien sur les costards des festivaliers.

Bon promis, si je me tape Monica Belluci ou si je serre la paluche de Toxic Avenger , je vous raconte.

Ah et au fait , j'emmerde l'affaire Clearstream !