Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

mardi 6 juin 2006

LA MARQUE DE LE DEVIL



Aujourd'hui c'est le 06.06.06, donc pour beaucoup la marque du diable incarnée dans une date du calendrier; c'est parfait, bonne fête à tous les diables.
Ce qui l'est moins et qui me rend furieux, c'est ce putain de remake de The Omen ( La Malédiction) qui sort ce jour sur nos écrans.
Pourquoi diable (arf arf)faire un remake du chef d'oeuvre réalisé par Richard Donner en 1976 ?
Vous rendez compte qu'à la place de Lee Remick et Gregory Peck on nous colle une Julia Stiles et un Liev Shreiber qui est connu pour avoir une tronche de rien, que le scénario sera exactement le même puisqu'ils ont repris le même scénariste, que la réal est confiée au boulet qui a réalisé "Le vol du Phoenix" et que surtout, surtout, surtout la musique composée par Jerry Goldsmith et qui lui valut un Oscar est cette fois composée par Marco Beltrami ... raaah Satan l'habite !

Ah putain, je hais les remake.
Bon je vais aller tracer un pentacle dans ma cuisine, y jeter quelques gouttes de sang de poulet et hurler des incantations paiennes et indicibles afin de leur balancer le mauvais oeil; par le grand Cthulhu !