Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

vendredi 24 novembre 2006

L'HORREUR INDICIBLE D'UN MONDE SANS ZIDANE



D'hab le midi entre deux sandwiches je me tape vite fait l'émission de Pascale Clark sur C+; "En Aparté". J'aime bien Pascale Clark sauf quand elle a le très mauvais goût d'inviter Loic Le Meur parmi les chroniqueurs de l'actu.
Bon en même temps, on pourra aussi penser si on a l'esprit mal placé que c'est presque une oeuvre de salubrité publique tant le King du blog se fusille tout seul en prouvant qu'il n'a vraiment pas grand chose à dire.

Bref ce midi là, j'ai zappé et suis resté sur le JT de 13h de France 2 et me suis farci la tronche de boulangère d'Elise Lucet quand soudain lors du lancement d'un sujet, j'ai cru que j'avais basculé dans un univers journalistique parallèle.

Cette semaine une commission est venue fourrer son nez dans une communauté de vieux babos à sandales nommée "Tabitha's place" et y a découvert des trucs pas clairs.
C'est donc lors du lancement de ce sujet que Mme Lucet a balancé à la France entière cette introduction texto :




Ils ne connaissent même pas Zidane !!!!!!!!! Au secours Au secours, par pitié mais abattez le journaliste qui a écrit ce lancement.
Donc il n'est pas possible de vivre sans connaître Zidane ? ah bah merde, ça me la coupe ça.
Vous vous rendez compte du malheur épouvantable des ces petits mioches ? ils ne connaissent pas Zidane. C'est sûr, ça va faire d'eux des pauvres débiles, des gros parias, des nazes 2000.
Tellement cons qu'ils ne pourraient même pas obtenir le grade de supporters du PSG virage Boulogne.

Ah, et puis ils n'ont pas la télé, con aussi, tout le monde sait que la télé rend intelligent.

Ils n'ont pas Internet... ah ça par contre c'est dommage, ils ratent quand même 50 millions de sites pornos soit autant d'occasion de se taper une bonne branlette.

Non mais franchement, ils réflechissent pas les journaleux avant de balancer un sujet ?

Voilà des mômes cloîtrés dans une pseudo secte, qui non scolarisés et n'ayant aucun contact extérieur, vont subir une belle éducation bien formatée, ne vont avoir aucune opportunité de se construire autrement et dont la notion même de penser différemment leur sera inconnue.......
et face à ça on nous parle de Zidane !!!
Eh mais c'est l'hallu non ?

Quand bien même on voudrait conserver l'épouvantable lancement du sujet, il serait éventuellement judicieux de le remettre dans le bon ordre :

"Ils ne connaissent pas Zidane, n'ont jamais entendu parler de la télévision ou d'Internet mais surtout .... ne sont pas scolarisés ni même vaccinés"

(Je rappelle au passage que la non vaccination d'un enfant est un véritable crime, une saloperie comme le Tétanos n'a toujours pas décidé de quitter notre Terre et il entraîne une mort certaine dans des souffrances qui défient l'imagination)





PS: et pour finir sur une note plus gaie, on me dit de source sûre que la communauté "Tabitha's Place" avait au moins une blague salace autorisée et qu'il s'agissait de l'inévitable : "Tabitha combien de km de Tours".
Ca doit quand même envoyer de la déconne dans la secte de Pau ( dzob....... ok je m'en vais) .