Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

lundi 21 avril 2008

L'INFO QUI EMBARRASSE TOUTES LES REDACTIONS TELE




Lorsqu'un haut ponte de TF1 et du cinéma Français se retrouve avec un cadavre sur les bras, les rédactions des chaines, même concurrentes, se voient bien emmerdées et pratiquent l'Omerta la plus complète.
Du sexe, de la dope à gogo et pas de la merde car pour avoir du GHB c'est pas chez le petit dealer devant le bar tabac du quartier qu'on en trouve, plus un cadavre qui bosse au ministère de la culture, voilà de quoi faire les bons choux gras des JT mais, mais ........ rien, nada, bouche cousue; seule la presse en parle timidement.
C'est scabreux comme il faut et en temps normal ça fait jouir les rédacs mais visiblement la consigne cette fois c'est Black-Out.
Chez TF1 on peut partouzer, prendre de la came ultra illicite et zigouiller accidentellement des hauts fonctionnaires, les copains fermeront leurs gueules.
Par contre si tu t'appelles Mohammed et que tu braques le sac d'une petite vieille en lui collant un pain, Jean-Pierre Pernaut n'oubliera pas de te laisser une petite place dans son JT.