Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

mardi 22 juillet 2003

AN ALAN SMITHEE FILM

3 ans pour monter ce film avec mon pote Géraldine ( il s’appelle Etienne mais je préfère l’appeler Géraldine ).De l’écriture du scénario au tournage prévu fin août , il aura fallu 3 ans.
Monter un court-métrage est toujours un parcours du combattant, cependant comme c’était pas le premier, on savait cette fois éviter les embûches.
Il faut d’abord trouver une boite de prod. qui aime ton film et après avoir envoyé le scénar a une bonne trentaine de boites « sérieuses » ( parce que des branles couillons , y’en a aussi un paquet) et essuyé les refus polis, la lumière est venue d’une jeune boite dynamique située près de Bastille.
Ensuite faut trouver le financement. Notre grand malheur, c’est que nous n’écrivons pas des histoires à la nœud qui se passent dans le 16ème où Sarah aime Jacques qui lui aime Paul lui même alcoolo sidéen etc… le tout sur un quator à cordes, or ce sont ces films qui sont appréciés et financés par les très intellos jurys du CNC, des régions et tout le bataclan.
Le fric n’est donc pas tombé du ciel et nous nous en sortons actuellement avec un budget misérable mais quand même une pré- vente à TPS.
Bref voilà le tout résumé très vite et nous sommes maintenant près au combat .
1er combat vendredi : Casting des comédiens dont la recherche d’une bimbo blonde à forte poitrine. Quel dur métier !