Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

mercredi 30 juillet 2003

AN ALAN SMITHEE FILM

Et bien figurez-vous qu’on a pas trouvé notre Bimbo. Incroyable que sur Paris, il n’y ait pas une starlette pulpeuse à forte poitrine souhaitant un rôle dans un court métrage professionnel.
Bon là je parle du casting fun mais d’un autre coté, nous avons trouvé nos deux comédiens principaux, ce qui en une journée est un exploit.
Catherine Benguigui est venue au casting car le scénar lui est parvenu par hasard par son agent et il semble qu’elle ait aimé l’histoire mais nous avons finalement choisi une autre comédienne qui nous a ébloui .

Le choix d’un comédien se révèle comme une évidence. En écrivant un scénario, tu as une musique interne qui se créée et soudain un comédien joue la même que toi, tu vis alors un instant magique et tu sais enfin que tu as trouvé l’oiseau rare.

Je suis fasciné de voir tous ces gens si talentueux adhérer à notre projet alors que nous sommes dans la profession de parfaits inconnus. Je suis presque gêné de caster tous ces comédiens avec des CV de folie pour un simple court-métrage non rémunéré ( pour info : le court- métrage n’est jamais rémunéré ). Henri Guybet aurait pu dire oui s’il avait été disponible (j'en entend qui rient au fond !) , Francois Berléan ne fait hélas plus de courts-métrages depuis peu et nous passons nos journées à écumer les books des agences de comédiens pour trouver nos derniers rôles.
Coté technique, il nous manque encore un ingé son, je cherche un atelier de spfx qui pourrait nous prêter un faux buste, et le challenge ultime est que nous souhaitons avoir Alain Chabat pour un caméo et pour ça il faut passer par son agent soit Dominique Besnehard , la star des agents, et que souvent ça bloque à ce niveau( allez dominique, passe notre scénar à Chabat, pleaaaase !) alors si quelqu’un a le portable de Chabat ; qu’il me fasse signe.

Bon je mets cette fois le descriptif complet des rôles restants à pourvoir ; je répète à nouveau que ce sont des comédiens que nous cherchons et pas le tonton ou la sœur de machin. Cependant pour le rôle de Charline et de Petrescu qui sont sans dialogues, nous cherchons un physique plus qu’un acteur donc débutants acceptés.


ROLE :
PRADIER ( médecin chef de la clinique )

APPARENCE:
50-60 ans, taille moyenne ou petite, grisonnant, embonpoint possible, attitude débonnaire

ATTITUDE GENERALE :
Au seuil de la retraite, son sacerdoce médical s’est envolé avec les années. Cependant l’attention qu’il porte à sa réputation n’a d’égale que ses penchants pour les infirmières et les plaisirs simples.

ROLE :
CHARLINE ( infirmière )

APPARENCE :
20-30 ans, grande, blonde, pulpeuse, forte poitrine.

ATTITUDE GENERALE :
La Bimbo, ravissante idiote.

ROLE :
PETRESCU ( brancardier à la morgue )

APPARENCE :
30 à 60 ans, chauve, grand, maigre, yeux exorbités ou regard inquiétant, visage émacié… une tronche !

ATTITUDE GENERALE :
Personnage très inquiétant, presque terrifiant.