Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

dimanche 12 octobre 2003

LE SMITITIVI
Semaine du 11 au 17 octobre 2003

La Jeune fille et la Mort- lundi 13, 21h00- France 3
Loin d’être majeur dans la filmographie de Polanski, ce film reste tout de même une œuvre forte tant le cinéaste parvient à nous balader durant ce huis clos étouffant. Les actes de cette femme séquestrant un homme qu’elle croit être son ex-bourreau suscitent des milliers de questions chez le spectateur. Ballotté entre esprit de vengeance et doutes ramenant à la raison, on sort fortement bousculé de ce métrage éprouvant où Sigourney Weaver et Ben Kingsley endossent leurs rôles à la perfection.

L’Auberge Espagnole- lundi 13, 21h00- Canal +
Non, je ne succombe pas à l’effet de mode, oui j’ai adoré l’auberge espagnole !
Très belle réussite que cette comédie ensoleillée et rafraîchissante. Aucun doute, Klapisch sait filmer, sait raconter une histoire, sait faire un grand casting ; le tout sans aucune prétention. Impossible de rester insensible à cette auberge pour qui à un jour quitté son bled pour aller rencontrer les autres habitants de la vieille Europe et pas besoin de faire Erasmus pour ça.

Cube – lundi 13, 22h45- M6
Mega surprise que ce Cube sorti en 1997 avec un budget ridicule. Scénario paranoïaque, ingénieux et foutrement angoissant. L’idée de Cube est un vrai cauchemar éveillé qui personnellement me met des sueurs froides. Sacré pari réussi pour le réalisateur qui arrive à maîtriser un sujet franchement casse gueule qui aurait pu se transformer en parfait navet.
Déconseillé aux claustrophobes.
Attention VF un peu pourrie.

L’Oiseau au Plumage de Cristal- lundi 13- 0h30- M6
Si vous ne savez pas ce qu’est un Giallo et bien découvrez ce vieux film du maestro Dario Argento. Polar sanglant à l’italienne au scénario huilé, faux semblants, cadrages alambiqués et réalisation stylisé, on découvre déjà les prémices des futurs œuvres maîtresses que sont Suspiria, Inferno et Ténèbres.

CIA- guerres Secretes 2/3- mercredi 15, 20h45- Arte
Aaaaaah le bonheur cette série en 3 volets débuté la semaine dernière sur l’agence américaine qui n’a d’intelligence que le nom ! Inratable.

Le Déclin de l’Empire Américain- jeudi 16, 1h00- Arte
C’est un classique Québécois, ça parle de couples et de cul .Truculent .

LE NANAR DE LA SEMAINE :

La Neuvième Porte- dimanche 12, 22h55- TF1
Encensé ci-dessus, on voit bien que Polanski est aussi capable du pire.
Sur un scénario alléchant traitant de démonologie, on s’embarque avec délectation sur cette histoire de livre démoniaque mais très vite on déchante tant le scénario part dans tous les sens nous emmenant d’un lieu à un autre sans réelle cohésion. Johnny Depp erre dans le film sans conviction, visite des bibliothèques, croise des vieilles en chaises roulantes qui s’enflamment, des gens qui s’envolent depuis les quais de la Seine, des vieux libraires avec des secrets de polichinelles qui font des tronches de circonstance parce qu’ils détiennent un secret très très effroyable, un milliardaire satanique prêt à tout et surtout à jouer le méchant de service ( pauvre Frank Langella) et puis rencontre la très mauvaise Emmanuelle Seigner qui à un bol monstre de coucher avec le réal et d’éviter ainsi les Assedic.
Tout ce charabia finit dans un château Cathare où on découvre les nichons de Seigner autour d’un incendie fait avec trois rampes à gaz pendant une incroyable non- révélation du film qui laisse pantois devant tant de vide intersidéral.

Amateurs de Lucifer, relouez plutôt en dvd « La Malédiction ».