Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

jeudi 30 octobre 2003

TENTATIVES DESEPEREES

Disons le franchement, le rap français c’est de la merde ! J’accroche déjà très peu sur le rap en général, mais dès lors que ce sont des hurluberlus français, là je déclare forfait. Pourtant, j’essaie de faire des efforts et de me dire, bon allez, t’as 33 balais, tu nous fais ton vieux con là, écoute un peu et vois ce qui l’en ressort. Et bien malgré des tentatives surhumaines, j’ai beau essayer et analyser mais rien, que dalle, nada.
Les rappeurs français frisent en général le ridicule, baragouinent en yaourt, se touchent le zob pour faire style, se la jouent gangstas et moulinent des mains pour faire croire qu’ils connaissent les signes démentiels des faubourgs de L.A.
Au même titre qu’aucun groupe Punk français n’avait réussi à être très franchement à la hauteur du mouvement à l’époque, le rap français n’arrive pas à la cheville de son cousin d’outre-atlantique, la Seine st Denis, c’est pas South Central comme Les Halles n’étaient pas King’s Road ; y’a des trucs comme ça qui s’expliquent pas.
Musicalement le rap français est au rap américain ce que la pop italienne est à la pop anglaise ;
Alors laissons le claquos au français, la feta aux grecs, le cheddar aux britons et le rap aux ricains ; dans ce domaine au moins ils sont les meilleurs.

Pour terminer et étayer ce sujet, rigole avec le rap français et .