Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

dimanche 21 décembre 2003

LE SMITITIVI

Semaine du 20 au 26 décembre 2003

Petite nouveauté dans le Smititivi, si source existante et surtout si j’ai le temps, le titre du film sera désormais linké vers sa bande annonce, adsl recommandée car les liens sont mis par défaut sur 300 kps mais vous pouvez changez la vitesse de connection sous la fenetre de visualisation. (à savoir : le site lance parfois un message publicitaire avant la bande annonce, c'est chiant mais bon, c'est pas long).
N’oubliez cependant jamais qu’une bande annonce pourrie cache parfois un grand film, le contraire est valable aussi.


Le père Noël est une ordure- dimanche 21, 20h55- France 2
C’est vu, vu et revu mais on s’en lasse pas.

L’île mystérieuse - dimanche 21, 1h15- Canal +
J’ai plus Canal, c’est bien dommage car je me serais bien refais ce film kitsch à souhait avec des crabes et des poulets géants dont je recommande fortement la vision de la bande annonce.

Edward aux mains d’argent- lundi 22, 22h40- M6
Un film aux couleurs pastel, flamboyant et sombre à la fois, un pur conte de noël.
Le meilleur film de Tim Burton sans conteste.

Les Chubbchubbs- mercredi 24, 21h00- Canal +
Si vous n’avez jamais eu l’occasion de découvrir ce film d’animation de 5 minutes, c’est l’occasion. Un petit bonheur.

Retour vers le futur- jeudi 25, 20h50- France 3
Maaaaaaaaaac Fly t’es une mauviette (je vous avais déjà dis que j’imitais très bien Biff Tannen !). Ah au fait, pour noël, je veux bien une Delorean.

PAS VU MAIS A TESTER
La Terre des Pharaons- vendredi 26, 16h35- France 3
Un classique d’Howard Hawks qui ne passe si souvent. Un bon péplum en scope, ça me rappelle toujours mon enfance.

LE NANAR DE LA SEMAINE :
Cette semaine est riche en navets en tout genre, les chaînes nous arrosant de films formatés pour les fêtes, mais parmi ce paquet de canards boiteux ressort un champion du monde, un poids lourd de la catégorie, un navet intergalactique ultime, j’ai nommé :

Alan Quatermain et les mines du roi Salomon - lundi 22, 17h00- M6
Plus y’a d’argent dans un navet, meilleur il est et il n’en manque pas notre Alan Quatermain version 1985, y’a du pognon pour ce (très très) sous Indiana Jones. Le truc c’est que le réalisateur, Jack lee Thompson né en 1914 devait quand même commencer à sérieusement taper dans les boites en 1985 et nous balance là un film qu’on croirait fait par un Parkinsonien.
Du coup, pas concentré pour un sou, le réalisateur nous livre un spectacle succulent à souhait où Richard Chamberlain joue les beaux avec son chapeau tigre affublé de la débutante Sharon Stone qui joue la potiche beuglante à chaque péripéties.
De l’action non stop tu auras mais au prix de quelques bons éclats de rire car le réalisateur fait faire n’importe quoi à ses héros, citons pour exemple Quatermain faisant du ski nautique sur des rails de chemin de fer, des cascades en Bi-plan servies par des effets spéciaux laissant fortement à désirer, notre héros se sortant d’un mauvais pas en poussant une chansonnette teutonne, un monstre géant archi pourri et clou du film cette scène : nos deux héros capturés par une tribu de cannibales au fin fond de la pampa africaine se retrouvent plongés dans une marmite géante digne d’un mauvais Tintin. Gros plan sur les deux débiles flottant au milieu du court bouillon zoulou et que découvrons nous… qu’ils sont assaisonnés aux poireaux tomates et carottes, légumes couramment utilisés par les tribus zoulous comme tout le monde le sait ; la famine africaine est vaincue grâce a Jack lee Thompson dont l’accessoiriste n’a pas du lire le scénario.
Chez Quatermain, l’Afrique c’est Banania, y’a bon missié blanc et os dans le nez.
Bref, c’est du n’importe nawak pendant deux heures mais c’est un pur régal, amateurs de navets, scopez car c’est une perle !!!
Le pauvre réalisateur finira sa carrière avec 4 mauvais Charles Bronson et un pitoyable Chuck Norris puis stoppera le carnage cinématographique en 1989… ouf !

ah, et comme un bonheur ne vient jamais seul, vous pouvez vous taper le second volet " alan Quatermain et la cité de l'or perdu" en deuxième partie de soirée, avec un James Earl Jones vétu d'une peau de Tabana et un scénario complètement con à nouveau.