Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

vendredi 12 mars 2004

AH ET AUSSI ...

Le 11 est un chiffre bizarre. Il a vu la naissance de ce blog le 11.03.02, avant on avait eu le 11.09.01 et hier on a eu le 11.03.04. C’est donc aussi l'anniversaire de la connerie, de l'inadmissible.
Prendre de gens modestes qui se cassent le cul à survivre en allant bosser chaque jour que Dieu fait, qui élèvent leurs gosses avec le peu d'argent qui reste en fin de mois, qui ne partagent pas forcément les idées de leur gouvernement et les réduire en charpie dans une carcasse de tôle froissée.
Ordures, assassins, raclures, fils de putes… vous voulez faire chier les grands de ce monde mais vous brisez la vie des petits, des modestes, des sans voix. Vous menez une guerre lâche et vous vous trompez de cible car vous avez oublié qu’en occident c’est le peuple qui choisit ses dirigeants, que le vote nous permets d’éjecter les grands dont la politique guerrière vous et nous déplait.
Attaquez le peuple et celui-ci n’entendra jamais plus votre voix…et des Bush par dizaines vous aurez, hélas.

J’ai envie de dégueuler et l’idée de prendre un train pour Paris demain me semble moins confortable que d’habitude.

ps: pas de Smititivi ce week- end, suis à Paris pour montage.