Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

dimanche 21 novembre 2004

LE SMITITIVI

A weekly selection by Alan Smithee

Semaine du 20 au 26 novembre 2004

Le Goût des autres – mardi 23, 20h55- France 2
Comédie d’un cynisme extrême signée du tandem Bacri-Jaoui relativement succulente par ses bons mots, ses situations déplorables et ses galeries de personnages tous champions de la loose. Pas de quoi tout de même sauter au plafond mais franchement réussi.


Providence ( vo) – Jeudi 25, 20h45- Arte
Autant Alain Resnais peut-être chiant à mourir, autant parfois il peut nous balancer des films fulgurants. Sur un scénario bien difficile à résumer, Resnais nous invite à une ballade onirique dans le mental d’un vieil écrivain. Evidemment, tout le monde n’accrochera pas car on est quand même plus près de Lynch que de Cameron, mais pour qui souhaite faire l’effort, le détour est bien agréable. Dernière chose pour convaincre les plus réticents, l’ombre de Lovecraft plane au dessus du film (rien que le titre).

LE NANAR DE LA SEMAINE :

Le Prof – jeudi 25, 20h55- France 3
C’est simple, Alexandre Jardin c’est de la merde en barre, de la soupe au kilomètre, du gnangnan par paquet de douze, du cinéma pour attardé mental. Je ne comprends même pas comment un producteur trouve l’envie et la force de produire des sous merdes pareilles.
Si j’étais président, j’interdirais M. Jardin d’approcher une caméra même vidéo à plus de 3 mètres. Comparé à Jardin, Max Pecas devient Spielberg, c’est dire.
Non sérieusement, il faut empêcher ce type de sévir aussi bien en tant qu’écrivain que cinéaste, il en va de la grandeur de notre nation.