Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

mercredi 15 décembre 2004

PARIS EXPRESS

Quelques manquements à mes devoirs bloguesque ces jours ci, mon périple parisien de lundi m’a un peu laissé sur les genoux.



Début de journée assez calme avec une arrivée en douceur sur la capitale congelée, quelques ballades sur les grandes avenues puis un déjeuner sympathique en compagnie de Socrates (si vous saviez d’où vient son pseudo !) autour d’une grosse pizza 4 fromages (une de mes drogues préférée). Après moult rendez vous ratés, enfin l’occasion de mettre un visage sur les écrits et de passer un bon moment à pavoiser sur plein de sujets importants comme notre spirale de loose respective, ce qui vous l’avouerez est d’une importance capitale pour le bon fonctionnement de notre pays. C’est bien connu, si Smithee et Socrates vont mal, c’est la France qui s’enrhume.



Après s’être quittés bourrés comme des polonais (non je déconne, je suis sobre le midi mais par contre Socrates….), je me suis rendu aux Studios LTC pour l’étalonnage vidéo du film où la compétence du studio pourtant réputé reste à prouver. Panne du logiciel d’étalonnage (3 heures dans le nez), problèmes d’étalonnage des plans truqués, décalage de l’image sur le dernier plan car les truqueurs ont bouffé une perfo et combat commercial pour le coût du tirage de la copie car ce cher labo à changé subitement son procédé de tirage Super 35mm et nous réclame 4000 euros de plus. Sachant que le film n’a plus un rond depuis le tournage, nous allons être obligé de délocaliser le tirage de la copie en Belgique.

Retour à Nantes complètement naze par le dernier TGV, arrivée à 0h30 et du coup couché à 2 heures pour un lever à 7h00 car mon Grinch à de l’école. Quant à moi, une belle journée de boulot m’attendait avec pleins de dossiers poilus qui me faisaient les yeux doux après cette escapade en Lutèce.
Y’a pas, 5h00 de sommeil, c’est plus de mon age.


PS : Merci encore Socrates pour le resto.
Quant à vous ne cherchez pas à contacter Socrates pour vous faire payer le resto, seule ma pomme et MD ont ce privilège.