Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

mercredi 3 août 2005

REFLEXIONS INUTILES SUR L'ATTITUDE DU BLOGUEUR



Lorsque l'on est blogueur, on passe ses journées à se dire « ah putain ce truc fera un bon post ce soir » ou « ooooh bien ce lien, faut que je le mette en ligne dès que j'ai un moment » et puis dès que l'on arrive devant son écran c'est « ah merde, c'était quoi ce truc auquel j'ai pensé tout à l'heure ? » puis « roooooh mais où je l'ai trouvé déjà ce lien boooordeeel ? »

Non mais vous rigolez vous les non- blogueurs qui vous délectez des récits futiles de la blogosphère mais c'est que c'est pas facile d'alimenter son site tous les jours avec des trucs intéressants, pleins d'esprit et de sex- appeal qui font que les filles se jettent nues sur toi dans la rue.
C'est que tel le Shakespeare des temps modernes, le blogueur connaît l'angoisse de la page blanche et que les affres de la création nous tarabustent aussi... ah bah oui hein, mais qu'est ce que vous croyez bande de mécréants ? Qu'on poste en pissant ?

Alors voilà, tout l'art consiste comme ce soir à faire un post sans idées sur le sujet hautement intéressant que parfois, ben oui, on n'a pas d'idées mais que ça ne se voit pas parce qu'on a eu l'idée de parler qu'on a pas d'idées.
Enfin tout ça vous dépasse d'autant que c'est très mal écrit et qu'on s'en branle totalement
Ça sent les vacances un post pareil.

Ah en parlant de vacances, votre serviteur va venir goûter aux charmes de la cité Phocéenne alors si tu habites Marseille et que tu es blonde avec des gros seins, ça m'intéresse. En fait si tu es brune, rousse, verte, rouge ou caca d'oie peu importe du moment que tu as des gros seins.
Par contre si tu es supportrice de l'OM, va mourir...à moins que tu arbores vraiment de très gros seins.


Ué, ça sent vraiment les vacances ici.