Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

samedi 15 novembre 2008

RAPPORT DE MISSION



Bon ok, Obama a gagné, chuis hyper content mais tout le monde en parle alors on passe...
En fait je voulais vous parler des Utopiales à Nantes car vous vous en foutez surement mais pour nous les Nantais c'est un putain de festival qui arrache la mort qui tue.
J'aime bien aller y trainer mes Gola et acheter un bouquin de SF à faire dédicacer par l'auteur souvent présent, flâner autour des tables des nerds qui s'éclatent avec 3 pauvres figurines et un diorama en stuc en se croyant au royaume de Graalard le Cruel, ça me remémore mes parties d'AD&D jusqu'à 8h du mat, halluciner devant les dessinateurs de SF qui ont oublié l'aérographe pour Photoshop (on les comprend), boire une bière au bar parce qu'il fait chaud.

Cette année y'avait William Gibson mais pas de bol j'ai du passer au moment où il avait décidé d'aller bouffer des huîtres avec un coup de Muscadet le con, du coup je suis revenu sans bouquin; crise et déception oblige.

Par contre les Utopiales sont un repère de blogueurs. Il y a deux ans, j'avais eu la chance d'y croiser Gino qui visiblement avait des priorités familiales pour ne pas y être cette année mais son absence fut compensée par la présence du talentueux Kek qui venait faire dédicacer son "Chat et Moi".

Comme je suis un gros fier et que j'aime pas la concurrence des gens plus talentueux que moi, je suis pas allé lui dire bonjour d'autant qu'il était en train de s'enfiler des tartines au Gloubi-Boulga avec un Coca, et la bouffe c'est sacré, on dérange pas un artiste qui mange. Puis un gars est arrivé (qui lui s'en fout de casser un repas néo-spacien) avec un panneau "Mon Chat et Moi" et lui a collé autour de la tronche le transformant en tête sandwich; l'intéressé semblant un peu gêné.

Comme je suis un espion un peu putasse sur les bords, j'ai dégainé mon Lumix dont je vous livre la pose.



J'aurais raté Gibson mais chopé un blogueur qui assure des dix doigts. Désolé Kek, t'as le droit à l'image si t'es pas ok, sinon je te salue de toute mon âme pour ton œuvre présente et à venir.

L'an prochain, je chope encore un blogueur, méfiez-vous.