Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

vendredi 26 décembre 2003

THE CHRISTMAS CURSE STRIKE AGAIN

Pas plus tard que le 11 décembre , je vous faisais part de ma malédiction de noël et son influence maléfique sur mes diligences modernes.
Vous allez rire, le démon de noël a encore frappé.
24 décembre : ma titine refuse de démarrer, comme ça, d’un coup, sans même avoir prévenu avant. Refus intégral !
Putain de merdasse, pile le jour où je dois faire le plein de victuailles pour les invités qui débarquent dans 6 heures.
Pas le temps de m’occuper du problème le jour même, le lendemain c’est jour férié, nous voilà donc ce jour, 26 décembre.
Pas dégonflé, je subodore un changement des bougies qui se font vieillasses et me lance au changement des damnés bouts de porcelaine.
Vous avez déjà remarqué, vous, que les constructeurs plaçaient toujours les bougies de façon à ce que le clampin moyen comme moi ne puissent les changer lui-même, si t’as pas les outils du pro des bougies, tu peux crever la gueule ouverte devant ton moteur !
Ah ah, mais c’est mal me connaître, quelques années de possession d’une vielle 305 break font que je suis équipé comme un dieu. (Oui mesdames !!)
Les 3 bougies se plient à ma volonté mais la 4ème résiste comme une chienne. Je tente un shotikigari et vlan ça rippe, mes phalanges viennent frapper un coin du moteur bien aigu. Vous avez déjà remarqué, vous, que la douleur était décuplée quand il fait 5 degrés et que tes doigts sont déjà congelés ?
Je reste digne, retiens ma larme de douleur et lui règle son compte en guise de vengeance.
Je pose les neuves, me met au volant, tourne la clef de contact et m’apprête à crier victoire mais ….rien… le moteur tourne mais ne prend pas.
ARRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRGHHHHHHHHHHHHHHHHH , la haine !!!!!
Je reprends mes esprits et repart de plus belle dans le ventre de mon auto et démonte la tête de delco pour vérifier si elle est pas bourrée d’humidité (là certains se disent, putain il s’y connaît le Smithee en mécanique et là je réponds, achetez des poubelles cosmiques et vous verrez vous apprendrez vite), je teste l’allumage,les fusibles, je m’égare, je délire, je gueule, m’énerve, me les caille à mort, mes doigts ne sont plus que des Fingers au cambouis, j’invoque les dieux ….et enfin j’abdique. Mes piètres compétences sont à leurs limites.
Pourcentage de garages ouverts un 26 décembre : 0%
La mort dans l’âme, j’appelle Renault assistance.
Une heure plus tard la voiture démarre, il y’avait un problème d’injection + la tête de delco qui faisait des fuites de courant.
Facture : 111 euros.
ARRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRGHHHHHHHHHHHHHHHHHH , la haine !!!!!
J’en ai marre des bagnoles et de cette putain de malédiction de noël !