Google
 
Du poil sur le Web Du poil sur Alan Smithee
<body><script type="text/javascript"> function setAttributeOnload(object, attribute, val) { if(window.addEventListener) { window.addEventListener('load', function(){ object[attribute] = val; }, false); } else { window.attachEvent('onload', function(){ object[attribute] = val; }); } } </script> <div id="navbar-iframe-container"></div> <script type="text/javascript" src="https://apis.google.com/js/plusone.js"></script> <script type="text/javascript"> gapi.load("gapi.iframes:gapi.iframes.style.bubble", function() { if (gapi.iframes && gapi.iframes.getContext) { gapi.iframes.getContext().openChild({ url: 'https://www.blogger.com/navbar.g?targetBlogID\x3d3383812\x26blogName\x3dTHE+ALAN+SMITHEE+PAGE\x26publishMode\x3dPUBLISH_MODE_BLOGSPOT\x26navbarType\x3dBLACK\x26layoutType\x3dCLASSIC\x26searchRoot\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/search\x26blogLocale\x3dfr_FR\x26v\x3d2\x26homepageUrl\x3dhttp://alansmithee.blogspot.com/\x26vt\x3d-1585905430571997612', where: document.getElementById("navbar-iframe-container"), id: "navbar-iframe" }); } }); </script>
 
    

 

 

 

 

 

 

lundi 22 janvier 2007

LA TAG DE LE QUEBEC



je viens de recevoir par mail une malédiction qui a traversé l'océan à la vitesse lumière. Dans ma boîte, un mail de Nick de Montréal, alias Gros Mongol qui m'envoie un sort séculaire fomenté depuis l'Abitibi nommé "La Tag".
Me voilà obligé à balancer 5 choses sur ma pomme et comme je ne souhaite pas que ma famille soit engluée dans le sirop d'érable sur 5 générations, je vais m'éxécuter sans sourciller; c'est jamais bon de briser un sort surtout la veille de ses 37 ans.

J'avais déjà répondu à 3 trucs honteux en son temps, cette fois voici 5 trucs simples mais important à savoir pour toi public :

1- CAPILLAIRE : J'ai eu une crête rouge, un mohican vert, des spikes blond platine, hérissés noir corbeau, ras roux écureuil. Bref, vous l'aurez compris, j'ai été Punk et je peux vous assurer que j'étais un sale branleur. Cependant, ça fait partie des plus belles années de ma vie.

2- CORTEX : je suis nul en math, une merde infâme en calcul mental, une buse de l'arithmétique, le désespoir de la géométrie, le cauchemar de Pythagore. Je compte encore parfois sur mes doigts, je ne sais même pas faire une fraction; une cata totale je vous dis.
Je me suis trainé entre 2 et 6 de moyenne entre la 5ème et la terminale et j'ai topé un inespéré 7/20 au bac grâce à une option astronomie.

3- ROTULIEN : j'ai la maladie d'Osgood Schlatter qui m'empèche depuis l'adolescence de me mettre à genoux ( ça tombe bien c'est pas dans mon caractère). Jamais un seul médecin n'avait réussi à diagnostiquer cette gêne pénible. J'ai mis un nom sur cette pathologie seulement depuis un an en tombant dessus totalement par hasard sur le net.

4- LIBIDINEUX : j'aime les gros seins. En fait j'aime tous les seins mais j'aime vraiment les gros seins. Ca remonte à mon enfance et je sais pourquoi. Quand j'étais môme, il y avait toujours chez ma mère des "Echo des Savanes" que laissait trainer son mec et je ne ratais jamais l'occas de les lire. Ceux qui ont connu cette revue dans les années 70 savent que c'était très orienté cul ( exemples de couv ici ); et ces filles à gros seins cartoonesques dans les bd ont été mes premiers émois sexuels, Freud a fait le reste.

5- TESTICULAIRE : J'ai un grain de beauté sur la couille gauche, celles qui veulent vérifier peuvent m'envoyer un mail.